Les bienfaits de la communication non-violente en famille

Créer une communication optimale au sein de la famille n’est pas toujours facile. Aujourd’hui, on met en avant une nouvelle technique : la communication non-violente. Mais, en quoi cela consiste exactement et quels sont les bienfaits de la communication non-violente ?

Qu’est-ce que la communication non-violente en famille ?

Ce type de communication, appelé aussi CNV, permet de respecter les besoins des enfants et des parents de la famille tout en favorisant des échanges familiaux et conviviaux. C’est terminé les disputes avec des mots et des gestes qui peuvent blesser.

A lire également : Prénom Clara : origine, signification et popularité en France

Les 4 piliers de la communication non-violente

La communication non-violente est une méthode développée par un psychologue américain dans les années 70. La méthode CNV est créée par Marshall B. Rosenberg. L’objectif est d’améliorer les relations entre les membres d’une même famille, mais pas seulement.

Cette approche repose sur 4 piliers :

Lire également : Comment se comporter avec un ado têtu ?

  • l’observation des autres
  • le sentiment
  • le besoin de chacun
  • et la demande.

Les deux derniers piliers assurent le respect des envies de chacun. Avec cette approche, les mots justes et positifs sont privilégiés dans la communication entre les enfants et les parents.

Comment mettre en place une communication non-violente ?

Plusieurs conseils sont à suivre pour renforcer une communication non-violente au sein des contacts familiaux. Parmi ces conseils, on peut citer le fait de ne jamais juger ces enfants et de valoriser le partage de ces sentiments. Il faut que les enfants prennent l’habitude de ne pas refouler leurs sentiments et de les partager au sein de la famille.

Tout se fera de manière naturelle s’il n’y a aucun jugement de la part des parents et des enfants. L’empathie et l’ouverture d’esprit sont au cœur de ces conseils à suivre.

Parmi les autres conseils, il ne faut pas que parent et enfant craignent d’exprimer un besoin précis. Chacun doit pouvoir s’exprimer sur ses envies et ses sentiments.

Enfin, la sincérité est une valeur primordiale pour réussir cette communication non-violente. Toute demande doit être faite avec sincérité de la part des parents et des enfants, ce qui instaure un climat de confiance.

Un foyer plus sain pour une écoute valorisée

Grâce à la communication non-violente, les enfants et les parents se sentent plus écoutés  au sein du foyer. Cela ne crie plus dans tous les sens et chacun peut prendre la parole à son tour pour exprimer ses sentiments de façon verbale.

Un foyer où l’écoute est valorisée permet à l’enfant de se sentir compris. Les attentes et les besoins de chacun, correctement exprimés, permettent d’éviter les malentendus et les conflits familiaux au sein du foyer.

man in white crew neck t-shirt sitting beside woman in white crew neck t-shirt

Une coopération et une cohésion à renforcer grâce à la communication non violente

Dans la vie en famille, rien n’est plus important qu’une bonne cohésion ! La famille, ce sont les personnes sur qui les enfants peuvent compter. Un enfant doit ainsi se sentir aimé et apprendre à avoir confiance en lui grâce à cette coopération familiale.

Une relation de confiance entre chaque personne permettra de partager au mieux ses sentiments grâce à la CNV.

Gérer et partager ses émotions plus facilement

Cette empathie développée grâce à la CNV assure à chacun de ne plus craindre de partager ses sentiments et émotions. En partageant auprès de vos relations familiales vos émotions et ressentis, les membres (enfant et parent) prennent soin de leur santé mentale.

Cette méthode préserve la santé mentale de tous et le bien-être familial pour limiter les conflits familiaux.