Quels sont les inconvénients de la transmission XDrive BMW ?

La XDrive BMW est un système de transmission électrique intégrale qui est proposée en option ou en série dans divers modèles de voitures BMW depuis 2003. Bien que les utilisateurs des voitures dotées de ce type de transmission soient unanimes sur ses multiples avantages, le fait qu’elle présente également des insuffisances est indéniable.

Désireux de connaître les inconvénients de la transmission XDrive BMW ? Le point sur le sujet dans cet article.

A découvrir également : Comment convertir les chevaux fiscaux en chevaux DIN ?

Une fiabilité plus ou moins partagée

Tous les utilisateurs des BMW disposant d’une transmission XDrive sont unanimes : l’arbre de transmission avant de ce système n’est pas tout à fait fiable. En fait, il est possible que la boîte de transfert se casse au niveau de sa pièce jointe à la sortie. Ce désagrément peut malheureusement entraîner souvent une casse de la boîte, voire de plus amples dégâts si vous ne vous arrêtez pas immédiatement.

L’obligation de changer toutes les pneus

Il s’agit là d’un inconvénient commun à tous les utilisateurs de voiture dotée d’une transmission XDrive. Cela est principalement dû au fait qu’il s’agisse d’une transmission quatre roues All Wheel Drive. Il s’agit en principe d’un système qui est toujours active même en conduite normale en conduite normale. Cet avantage représente un risque d’usure commune pour les pneus qui sont sollicités en permanence.

Lire également : Conduite accompagnée et supervisée : quelles différences ?

Un comportement routier parfois lourd

Quels sont les inconvénients de la transmission XDrive BMW

Il est connu que les systèmes de transmission quatre roues tels que le XDrive BMW confèrent un comportement routier efficace aux véhicules qui en sont dotés. Néanmoins, cela aussi être vicieux en freinant un peu trop les roues d’un coup. Même si des systèmes tels que le DSC ou le MSR empêchent le dérapage du véhicule en gérant l’injection.

Par ailleurs, il ne faut pas négliger le fait que quatre roues motrices a largement de quoi alourdir l’automobile. Il faut toutefois garder à l’esprit que cet alourdissement dépend fortement du modèle de voiture. Juste quelques modèles de BMW sont sujets à ce défaut d’assurance routière dont fait preuve ce type de transmission.

Un léger défaut de propulsion chez la XDrive BMW

La XDrive BMW est une transmission électrique intégrale et cela lui donne l’avantage d’avoir une propulsion importante quand la route est glissante. Mais on observe l’effet inverse lorsque la route est sèche.

Sur une route sèche, la motricité à l’avant peut perdre sa propulsion. On aura donc un train avant léger dédouané de toute contrainte moteur. Un système comme la XDrive BMW sera donc plus lourdeau d’un point de vue transmission si les virages s’enchainent.

Un grip en termes de puissance moteur

En dépit de tous les avantages connus pour ce système de transmission intégrale, la puissance moteur présente des insuffisances. À partir de 200 ch sur traction ou 350 ch sur propulsion, une transmission intégrale adoptée peut commencer à être intéressante pour les départs arrêtés. À 500 ch, il est possible d’avoir du grip en ligne droite au bout des roues arrière pour les départs arrêtés et les lunch control. À 800 ch, la chose peut commencer à poser un réel problème.

Des coûts d’entretien plus élevés que la moyenne

En plus de la question de la puissance moteur, la transmission XDrive de BMW est aussi connue pour avoir des coûts d’entretien plus élevés que la moyenne. Effectivement, l’utilisation d’une transmission intégrale implique un entretien régulier et minutieux. Les composants mécaniques tels que les différentiels et les arbres de transmission nécessitent une maintenance adéquate.

De même, le système XDrive requiert des pneus spécifiques qui doivent être remplacés en cas d’usure ou d’endommagement, ce qui peut s’avérer coûteux. Les propriétaires doivent donc prendre en compte ces dépenses supplémentaires lorsqu’ils envisagent l’achat d’un véhicule équipé du système XDrive.

Il faut rappeler qu’une réparation sur une voiture équipée du système XDrive pourrait demander plus de temps et nécessiter des compétences techniques avancées. Cela engendre donc potentiellement des frais supplémentaires chez le concessionnaire ou dans un atelier spécialisé.

C’est pourquoi, avant tout achat d’un véhicule doté de cette technologie, il faut bien peser les avantages par rapport aux inconvénients financiers liés à son utilisation quotidienne.

Une consommation de carburant plus importante que les modèles à propulsion classique

Au-delà des coûts d’entretien plus élevés, la transmission XDrive de BMW peut aussi avoir un impact sur la consommation de carburant. Effectivement, le système XDrive pèse davantage que les systèmes à propulsion classique.

Cela signifie que pour déplacer le poids supplémentaire, une quantité plus importante de carburant est nécessaire. L’utilisation constante des quatre roues pour propulser le véhicule engendre une résistance accrue au sol. Cette résistance supplémentaire nécessite aussi une quantité supérieure d’énergie et donc une consommation de carburant accrue.

Pensez à bien noter que cette augmentation de la consommation ne doit pas être considérée comme excessive ou décourageante. Certains propriétaires peuvent même trouver qu’elle en vaut largement la peine compte tenu des avantages offerts par le système XDrive en termes de sécurité et de praticité.

Pensez à bien leur budget d’être conscients de cet inconvénient potentiel lorsqu’ils choisissent un modèle équipé du système XDrive plutôt qu’un modèle à propulsion classique.

Malgré ces quelques inconvénients importants à prendre en compte lorsqu’on envisage l’achat d’un véhicule doté du système XDrive BMW, cette technologie reste très appréciée par ses utilisateurs, notamment pour son efficacité sur terrain difficile ainsi que sa stabilité quelles que soient les conditions météo rencontrées sur route.