Quelles sont les maladies cutanées qui sévissent en hiver ?

La période hivernale est  marquée par la fraîcheur intense ou encore la neige. C’est aussi une période dans laquelle de nombreuses maladies s’aggravent. Au nombre de ces dernières, les problèmes cutanés figurent en place de choix. L’urticaire, l’eczéma, le psoriasis font partie des principales maladies de la peau qui dérangent en hiver. Apprenez-en plus  à leur propos, dans cet article.

Le psoriasis

Il s’agit d’une maladie inflammatoire de la peau qui peut s’aggraver en hiver. Vous vous demandez comment ? En effet, cela est dû au fait que la peau, étant déjà fragilisée et pas suffisamment hydratée en cette période, ne parvient pas à combattre les agressions extérieures en cette période.

A lire également : Orthodontie : soins dentaires pour corriger la position des dents

Mieux, le défaut d’exposition aux rayons UV au cours de cette période peut également accélérer la détérioration des conditions cutanées des sujets souffrant du psoriasis. Pour vous prémunir contre cela, vous pouvez adopter des crèmes à base de corticoïdes pour traiter l’inflammation.

Par ailleurs, pour votre toilette , vous ferez bien de privilégier des produits surgras pour éviter de dessécher la peau. Aussi est-il préférable d’opter pour des gammes dermatologiques sans parfum, moins susceptibles de provoquer des allergies. Vous devez également veiller à une bonne hydratation de votre peau. Toutefois, si vous ne trouvez pas satisfaction, n’hésitez pas à consulter un dermatologue, il saura vous donner des conseils pour prendre soin de votre peau avec des produits de parapharmacie.

A lire en complément : Les maladies les plus meurtrières au monde

L’urticaire

Lorsque la température chute, il est possible que votre épiderme réagisse à ce changement par l’apparition de plaques rouges, ce qui provoque des démangeaisons. Cette réaction se déclenche sous l’impulsion de la fraîcheur de l’air ou d’objets glacés, et se matérialise par des papules rouges enflées accompagnés d’une irritation intense.

Hormis ces plaques, un œdème du visage, des yeux et des paupières peut également apparaître. Et ces symptômes se concentrent généralement dans les zones qui ont été en contact avec le froid. Ils peuvent apparaître et disparaître de façon brusque. Mais s’ils persistent, ayez recours à un spécialiste pour une meilleure prise en charge.

L’eczéma

Pendant la saison hivernale, les patients affectés par cette maladie signalent une exacerbation des lésions et des démangeaisons, en particulier au niveau des jambes, du visage, mais aussi des mains.

Ces effets indésirables découlent d’un déséquilibre dans la composition de la peau, exposée aux conditions froides. En raison d’un manque de triglycérides et d’acides gras libres, l’épiderme devient plus sec, plus perméable et plus sensible, pouvant même présenter de légères fissures (microfissures).

Plus particulièrement, cette maladie touche les individus ayant un terrain atopique, prédisposés au développement cumulé d’allergies courantes telles que l’asthme allergique, l’eczéma chronique et la rhinite allergique. L’utilisation de crèmes émollientes peut aider à atténuer les symptômes.

eczema

Attention à votre peau en hiver

L’hiver est une période de l’année au cours de laquelle il faudra non seulement bien se couvrir, mais également bien prendre soin de sa peau. Cela est d’autant plus vrai en raison des nombreuses maladies cutanées qu’il est possible de contracter. Pour mieux vous protéger, vous devrez bien vous hydrater, utiliser des crèmes solaires, et utiliser des produits non irritants surtout pour votre toilette. Toutefois, n’excluez pas une consultation si vous ne remarquez pas d’amélioration majeure.