Quels sont les prêts immobiliers ?

Pour vous octroyer un bien immobilier, vous avez besoin dans certains cas de faire un prêt. Cet état de choses ne se fait pas à la légère. Vous devez connaître les divers types de prêt avant de faire un choix.

Le prêt libre

Le prêt libre est le plus connu d’entre tous. Il peut être obtenu par tous et est sans contraintes. Pour ce type de prêt, les mensualités que vous versez amorti une partie du capital. Aussi, les frais de l’assurance et les intérêts du crédit immobilier sont aussi couverts en partie. Il offre une échéance au cours de laquelle vous devez totalement effectuer le remboursement.

A lire également : Comment ça marche la Loi Pinel ?

Le prêt in fine

Ce type de prêt est réservé uniquement aux investisseurs. Il n’est aussi octroyé que lorsque le projet immobilier vise la location. Il confère de nombreux avantages aux investisseurs. Ils bénéficient en effet de certaines réductions d’impôt. Cependant, si vous devez avoir un capital de départ bloqué à la banque. Ce dernier restera ainsi jusqu’à ce que le prêt soit remboursé.

Avec le prêt in fine, ce ne sont pas les mensualités qui font office d’amortisseurs. Il doit y avoir un placement de produit destiné au remboursement.

Lire également : Comment appeler EDF gratuitement ?

Le prêt relais

Le prêt relais fait partie des prêts immobiliers qui offrent des taux très faibles. Vous pouvez l’utiliser lorsque vous avez une maison à vendre et que vous souhaitez en acquérir une autre. Sa durée varie de 12 mois à 24 mois. Il n’est pas amortissable et vous ne payez pas d’intérêts. Ces derniers sont directement prélevés de lors de la vente de votre ancien logement.

Le prêt PAS

Le prêt d’accession sociale est généralement, accordé à ceux qui sont en mesure de financer l’achat d’un bien en plus d’autres frais. Avec lui, vous pouvez recourir aux APL et bénéficiaires de réduction sur certaines dépenses.

Le prêt conventionné

Ce prêt est plus souple que son précédent. C’est-à-dire qu’il est sans condition et vous permet d’ouvrir les droits aux APL. Vous pouvez vous en servir pour couvrir tous les frais liés à votre nouveau bien immobilier.

Le prêt à taux zéro

Il est utile dans le cas de l’achat d’un premier logement. La plupart du temps, on l’octroie pour les acquisitions neuves. Cependant, vous pouvez aussi l’obtenir pour un bien ancien tout en respectant certaines conditions.

Le prêt épargne logement

On l’alloue aux emprunteurs salariés et leur permet de financer l’établissement d’une partie de la résidence principale. Pour y avoir accès, vous devez avoir au préalable un Plan Epargne Logement.

Le prêt action logement

Il permet lui aussi aux salariés de s’acheter un bien immobilier. Ici, l’emprunteur et son employeur doivent remplir certaines conditions.