Conduite accompagnée et supervisée : quelles différences ?

La conduite accompagnée et la conduite supervisée sont deux dispositifs mis en place par l’État français. L’objectif est d’aider les jeunes conducteurs à se familiariser avec la conduite avant de passer leur permis de conduire. Cependant, ces deux mécanismes présentent des différences notables qu’il est important de connaître !

Le dispositif de conduite accompagnée

La conduite accompagnée permet aux jeunes conducteurs de commencer à conduire en étant accompagnés d’un tuteur expérimenté. Elle est accessible aux jeunes conducteurs dès 15 ans.

A lire en complément : Quelle voiture d'occasion pour 10 000 euros ? Voici quelques conseils

Pendant la période de conduite accompagnée, le jeune conducteur doit effectuer au moins 3 000 km de conduite. Il doit bien sûr être en compagnie de son tuteur. La durée de la période de conduite accompagnée est de minimum 15 mois.

La conduite supervisée

La conduite supervisée est destinée aux jeunes conducteurs qui ont également réussi l’examen théorique du code de la route. Elle permet à ces derniers de prendre le volant sous la supervision d’un moniteur professionnel agréé. Durant la conduite supervisée, le jeune conducteur doit effectuer au moins 20 heures de conduite en compagnie de son moniteur.

A lire en complément : Devenir chauffeur poids lourd : les étapes à connaître

La durée de la période de conduite supervisée est de minimum 6 mois.

Les différences entre la conduite accompagnée et la conduite supervisée

Il existe plusieurs différences entre la conduite accompagnée et la conduite supervisée. Le tuteur de la conduite accompagnée est le plus souvent un parent ou un tuteur désigné par la famille. Par contre, le tuteur de la conduite supervisée est un moniteur professionnel agréé.

La durée de la période de conduite est également différente. Elle est de 15 mois minimum pour la conduite accompagnée, contre 6 mois minimum pour la conduite supervisée. Le nombre de kilomètres à parcourir est aussi différent.

Enfin, le coût est un élément qui différencie les deux dispositifs. La conduite accompagnée est gratuite, alors que la conduite supervisée est payante.

Les avantages et les inconvénients de ces deux dispositifs

La conduite accompagnée et la conduite supervisée sont très utiles pour les jeunes qui doivent passer leur permis de conduire. Ces deux dispositifs présentent chacun leurs avantages et inconvénients.

L’un des principaux avantages de la conduite accompagnée est qu’elle est gratuite. Cela peut être très avantageux pour les jeunes conducteurs qui n’ont pas forcément les moyens. La conduite accompagnée permet également de se familiariser avec la conduite et de prendre confiance sur la route. Enfin, ce dispositif offre l’opportunité de rouler avec un tuteur expérimenté. Ce dernier peut vous aider à surmonter vos craintes et à progresser à votre rythme.

La conduite accompagnée présente aussi quelques inconvénients. Tout d’abord, la période de conduite accompagnée est plus longue que celle de la conduite supervisée. De plus, les candidats en conduite accompagnée ont un taux de réussite plus élevé au permis de conduire. En effet, les candidats acquièrent une expérience plus complète avec la conduite accompagnée.

L’un des principaux avantages de la conduite supervisée est qu’elle est encadrée par un moniteur professionnel agréé. Cela peut être très rassurant pour les jeunes conducteurs qui manquent de confiance en eux. La conduite supervisée permet également de planifier des séances de conduite à des horaires qui vous conviennent.

Elle est très pratique pour les jeunes conducteurs qui ont un emploi du temps chargé. Enfin, la conduite supervisée peut être une source d’économies pour les jeunes conducteurs.

Cependant, la conduite supervisée présente aussi quelques inconvénients. Le fait qu’elle soit payante peut représenter un coût supplémentaire pour les jeunes conducteurs et pour leurs familles.

De plus, la période de conduite supervisée est plus courte que la période de conduite accompagnée. Plus précisément, les candidats font 6 mois minimum en conduite supervisée contre 15 mois minimum pour l’autre type de conduite.

Enfin, le nombre d’heures de conduite est plus faible que pour la conduite accompagnée.