C’est quoi Adobe Flash Player ?

En informatique, certains logiciels sont conçus pour étendre les fonctionnalités d’un autre logiciel. Ces derniers ne prennent sens qu’aux côtés des logiciels hôtes et n’arrivent pas à fonctionner seuls. Ils sont donc appelés des plug-ins. C’est le cas d’Adobe Flash Player. Que savoir concrètement de ce plug-in ? Quel rôle joue-t-il ? Éléments de réponses dans cet article.

Qu’est-ce qu’Adobe Flash Player ?

Adobe Flash Player est un plug-in créé dans sa première version le 1er janvier 1996. Sa dernière version remonte au 8 décembre 2020 et existe sous 14 langues, dont le français, l’allemand et l’espagnol. En effet, le plug-in Adobe Flash Player permet l’affichage des contenus riches. On a par exemple les jeux vidéo, les diaporamas et les multimédias interactifs dans un navigateur web. En plus d’être disponible sur un grand nombre de plateformes, l’accès à Flash Player est gratuit. Il peut également être installer sur plusieurs navigateurs web.

A lire aussi : Améliorer la sécurité de votre véhicule : tout sur les disques de frein haute performance

Que savoir de la compatibilité de Flash Player ?

Le plug-in Adobe Flash Player est compatible avec un certain nombre de systèmes d’exploitation et de navigateurs. Comme systèmes, on a Windows, OS X, GNU/Linux, HP-UX, Pocket PC et Solaris. Les navigateurs sont entre autres Internet Explorer, Mozilla Firefox, Microsoft Edge, AOL Desktop, SeaMonkey et Safari. Flash Player peut aussi s’intégrer à Opera et Chrome. Cependant, il faut préciser que les utilisateurs de Pocket PC et de Solaris ont seulement accès à la version 7. La version 6 est compatible seulement sur le système HP-UX. Il existe également d’autres versions du plug-in telles que la version 11.3, 11.2, 10 et 4.1. GNU/Linux par exemple supporte mieux désormais la version 11.2 que la 11.3.

Quelle est l’utilité d’Adobe Flash Player ?

Il faut rappeler qu’Adobe Flash Player permet d’afficher plusieurs contenus médias. Il s’agit des jeux Flash, des vidéos en HD, des animations interactives et d’autres contenus interactifs en 3D. Le plugin peut également faire fonctionner des applications grâce aux ressources de l’ordinateur. Toutefois, des problèmes d’ordre sécuritaire mettent en doute la réputation de Flash. En effet, des pirates informatiques se sont servis des failles sécuritaires du plugin pour contrôler à distance les webcams de certains utilisateurs. Des cas de vols de fichiers personnels sont également relevés. Ces situations ont participé en grande partie au déclin d’Adobe Flash Player dont la fin avait été annoncée pour décembre 2020. Malgré cela, certains jeux et vidéos sur le web exigent encore ce plugin pour fonctionner.

Lire également : Découvrez les multiples opportunités de carrière dans l'industrie de l'informatique

Comment faire l’activation de Flash Player ?

Pour activer Flash Player, vous devez premièrement défini le navigateur avec lequel vous souhaitez l’utiliser. Ensuite, vous vous rendez dans les paramètres avancés dudit navigateur afin d’autoriser les sites pour l’exécution de Flash. Cependant, l’autorisation avec des navigateurs comme Opera et Chrome se fait sur les pages affichant uniquement un contenu Flash.

Les alternatives à Adobe Flash Player

Malgré sa popularité, Adobe Flash Player est aujourd’hui de plus en plus délaissé et remplacé par des alternatives plus modernisées. Effectivement, les technologies HTML5 et CSS3 ont permis une évolution rapide du web avec des contenus multimédias innovants sans nécessiter l’utilisation d’un plug-in supplémentaire.

Parmi les alternatives à Adobe Flash Player, nous pouvons citer le format vidéo H.264 ou encore la technologie WebGL qui permet des animations 3D interactives directement dans le navigateur. Les développeurs web peuvent aussi utiliser JavaScript pour ajouter des fonctionnalités dynamiques à leur site.

De nombreux navigateurs ont déjà commencé à désactiver Flash par défaut pour offrir une meilleure expérience utilisateur tout en augmentant la sécurité sur Internet. De ce fait, vous devez conseiller les créateurs de contenu web de se tourner vers ces nouvelles options afin d’offrir un contenu compatible avec tous les utilisateurs.

Vous devez noter que certains éditeurs comme Apple ont pris position contre l’utilisation d’Adobe Flash Player sur leurs terminaux mobiles dès 2010 en faveur du HTML. Cela a accéléré l’évolution du Web vers cette nouvelle norme et a encouragé les développeurs à créer des sites compatibles avec toutes les plateformes, car Flash était incompatible avec iOS.

Bien qu’il soit toujours possible d’utiliser Adobe Flash Player sur certains sites web aujourd’hui, cette technologie devient obsolète face aux alternatives existantes qui sont souvent meilleures en termes de performances et de sécurité.

Les risques liés à l’utilisation de Flash Player et comment les éviter

Malgré son utilisation, Adobe Flash Player n’est pas exempt de risques. Utiliser cette technologie peut exposer votre appareil à des vulnérabilités qui peuvent affecter la sécurité et la confidentialité de vos données.

L’un des principaux problèmes est qu’il s’agit d’une application tierce partie qui nécessite beaucoup de mises à jour pour corriger les différentes failles détectées par les chercheurs en sécurité. Une autre préoccupation est que certains hackers utilisent souvent l’API Flash dans des attaques « drive-by », où ils profitent d’un site web vulnérable pour infecter un ordinateur avec un malware sans que l’utilisateur ne s’en aperçoive.

Pour éviter ces risques lors de l’utilisation d’Adobe Flash Player, pensez à bénéficier des dernières améliorations en matière de sécurité. Nous vous recommandons aussi de limiter son utilisation autant que possible et, si possible, de le désactiver ou même de le désinstaller complètement sur votre navigateur Web.

Il serait judicieux aussi de choisir avec soin les sites sur lesquels vous souhaitez utiliser cette technologie. Les grands éditeurs proposant encore leurs contenus sous ce format, tels que YouTube ou Vimeo, ont migré vers HTML5 pour leurs lecteurs vidéo • ce qui rend inutile l’utilisation du plug-in tiers Flash Player.

Enfin, nous tenons à rappeler aux développeurs web qu’ils ont intérêt à opter plutôt pour HTML5 et CSS3 au lieu du format Adobe Flash ; car cela permet de satisfaire tous les utilisateurs sans pour autant exposer ces derniers à des vulnérabilités liées au plug-in tiers Flash Player.